Ce site web utilise des cookies.Certains de ces cookies sont nécessaires au fonctionnement de notre site, tandis que d’autres ont vocation à optimiser notre site et à améliorer votre expérience et peuvent être utilisés à des fins marketings.Pour plus d'informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez vous référer à notre  politique cookies.

Les Fonctions Techniques : Magali et François au Pôle Acceptance

Pouvez-vous vous présenter ?

Quel a été votre parcours ?

Magali de Lambilly - Je suis un « bébé Mazars ». J’ai intégré Mazars en 2000 en tant qu’auditrice junior après un Master Gestion des Organismes Bancaires et Financiers à l’Université Paris-Dauphine. Après deux années en tant que Senior Manager en Audit, j’ai rejoint les Fonctions Techniques, d’abord à la fonction Qualité. J’ai ensuite participé à la création et pris en charge l’animation de la fonction Acceptance.

François Gazaix - Pour ma part, j’ai suivi un double cursus, à la fois en droit et en école de commerce, à Neoma. Durant ce cursus, j’ai notamment effectué un stage en Audit Financier. J’ai ensuite intégré Mazars fin 2016, sous la forme d’un stage de fin d’étude au sein de la fonction Acceptance. Ce stage s’est transformé en CDI. Depuis, je m’épanouis chez Mazars car mes missions évoluent régulièrement.

Quel est le rôle de la fonction Acceptance ?

MDL - L’équipe a pour objectif de permettre à Mazars d’accepter des clients et des engagements dans le respect des principes fondamentaux de nos professions réglementées. Elle garantit notamment l’indépendance de Mazars et l’absence de conflit d’intérêts. Cette analyse doit être réalisée au regard de l’ensemble de nos activités dans le monde.

FG - Ces principes fondamentaux ne concernent pas seulement Mazars en tant que société. Ils s’appliquent également aux individus. Nous nous chargeons donc également de contrôler l’indépendance personnelle de nos collaborateurs et Associés.

Concrètement, quelles sont les missions de l’équipe au quotidien ?

L’équipe réalise au quotidien des consultations techniques dès lors qu’une opportunité se présente pour un prospect.

MDL - Il peut s’agir d’une opportunité Audit ou Non Audit qui émane d’un bureau en France ou à l’étranger. Etant donné la diversité des activités de Mazars, ces consultations sont très variées et des problématiques nouvelles émanent régulièrement. Ces consultations doivent également s’adapter aux changements de législation dans les différents pays.

FG - Nos consultations peuvent également concerner les collaborateurs et Associés, par exemple lorsqu’ils souhaitent savoir s’il est possible pour eux de détenir des titres d’un client d’Audit Mazars. Toujours au sujet des individus, nous nous occupons chaque année de la campagne de déclaration d’indépendance. Nous lançons les enquêtes et reportons au Comex les éventuelles anomalies.

FG - Nous réalisons aussi des actions de formation destinées à tous les grades afin de sensibiliser nos collaborateurs et Associés au sujet de l’indépendance. Ces formations peuvent être dispensées en France comme à l’international.

MDL - Nous sommes également en charge de la définition des procédures Acceptance. Pour ce faire, nous interagissons bien sûr avec les autres Fonctions Techniques mais également avec d’autres équipes au sein de Mazars, comme par exemple le service informatique.

Qu’est-ce qui distingue la fonction Acceptance des autres Fonctions Techniques ?

FG - Tout d’abord, la dimension internationale occupe une place importante dans notre quotidien. Environ la moitié de nos consultations font suite à des sollicitations de bureaux étrangers et sont donc rédigées en anglais. Nous sommes également moteurs au niveau du groupe Mazars : nous sommes impliqués dans plusieurs groupes de travail et projets internationaux, ce qui implique des réunions de travail intégralement en anglais avec des interlocuteurs partout dans le monde.

MDL - Justement, nous leadons des projets groupes. Ces initiatives concernent le développement d’outils informatiques mêlant innovations techniques, connaissances métiers et animation d’une équipe internationale. Nous sommes notamment à l’origine de la création de l’outil d’indépendance WeCheck , un outil développé par Mazars pour les Mazariens dans le monde entier. Nous travaillons actuellement au développement d’un nouveau module lié au « Know Your Customer » (KYC) et à la lutte anti-blanchiment. Environ la moitié des temps de l’équipe est consacrée à ces projets groupe.